24.05.22

Baromètre des PME et ETI 2022 de l’Entreprise DU FUTUR powered by implid !

Nous interrogeons chaque quadrimestre 1200 Présidents et Directeurs Généraux de PME & ETI, en partenariat avec l'Entreprise DU FUTUR, pour dégager les grandes tendances de leurs actions et orientations stratégiques autour de 5 enjeux clés de l’acronyme H.E.R.O.S.

E comme "Engagement" : découvrez les résultats du 1er quadrimestre 2022* !

  • 35% des PME et ETI ont prévu d’allouer un budget supérieur à 50 000€ à la RSE en 2022, alors que 18% n’ont prévu aucun budget.
  • 85% des entreprises définissent l’implication de la fonction finance comme faible voire modéré dans le pilotage de la performance RSE.
  • 80% des PME et ETI constatent une attente de communication extra-financière plus forte, dont 50% à la demande de leurs clients et investisseurs.

*Enquête réalisée par l’Entreprise DU FUTUR et implid en avril 2022, auprès de 1200 dirigeants de PME & ETI.
Panel de 150 répondants composé de : 56% PME | 31% ETI | 17% de Grands Groupes | 6% TPE.
Typologie secteurs d'activités : Industrie : 51% | Services & conseils 33% | Retail : 9% | Numérique : 7%

Découvrez le point de vue de Olivier Faura, Président du groupe Patriarca Développement sur la démarche et leurs enjeux sur la stratégie RSE.

 

Olivier Faura, Président du groupe Patriarca Développement, entreprise spécialisée dans l'immobilier d'entreprise, partage avec nous sa stratégie RSE. Face à des enjeux forts de réduction de l'impact carbone des bâtiments, la stratégie RSE du groupe Patriarca s'inscrit autour de mutations nécessaires du secteur du bâtiment. Elle s'illustre notamment au travers d'une stratégie 360° portant sur l'ensemble du cycle de vie des bâtiments, depuis leur conception , jusqu’à leur réalisation et leur exploitation.

Qui êtes-vous ?

Je suis Olivier Faura, Président du groupe Patriarca Développement. Nous sommes spécialistes de l’immobilier d’entreprise au sens global, à travers un écosystème 360° d’offres de services et de pôles stratégiques.

Comment la RSE s’inscrit-elle dans la stratégie du groupe Patriarca ?

Le bâtiment représente à peu près 40% de la consommation de carbone. Cela signifie que nous sommes sur un métier avec des enjeux très forts, et cela engendre une certaine responsabilité dans notre stratégie.

Nous allons accompagner la transformation de ces métiers pour réduire l’impact carbone des bâtiments. Nous avons établi une stratégie 360° au sens global, qui s’aligne sur une stratégie RSE "marché", afin d'accompagner toute la mutation environnementale, depuis la conception des bâtiments, jusqu’à leur réalisation et leur exploitation. Tout le cycle de vie, finalement, du bâtiment est extrêmement important.

Quels sont vos enjeux prioritaires en matière de RSE ?

Nous avons défini trois axes prioritaires en termes de RSE au sein du groupe.

Le premier axe dans l’immobilier d’entreprise est la conception et la réalisation, pour déterminer comment concevoir des bâtiments et des projets vertueux

Nous avons également un gros développement sur le pôle énergie, à travers un axe de réduction de la consommation des énergies au sein des bâtiments, pour pouvoir devenir un producteur d’énergie. Nous allons annoncer prochainement dans la presse que nous avons créé notre filiale photovoltaïque. Nous allons ainsi accompagner la production d’énergie solaire au niveau des bâtiments.

Troisième axe prioritaire, ce sont les enjeux sociétaux. Nous avons vocation d'accompagner les nouveaux usages des bâtiments. Pour cela, nous investissons fortement sur toute la partie de "design and build", la conception des espaces de bureau, pour rendre les entreprises attractives, afin de favoriser le bien-être et la santé au travail des collaborateurs.

Tous ces éléments-là aujourd’hui, doivent être alignés avec ce que nous faisons en interne chez Patriarca. Nous sommes ainsi notre propre laboratoire sur l’ensemble de ces éléments. Nous faisons en sorte d’accompagner nos collaborateurs, l’ensemble de nos projets et tout le développement du groupe autour de ces axes prioritaires.

Pourquoi mettre en place une stratégie RSE ?

Si nous n’anticipons pas les mutations nécessaires autour de notre métier, nous serons mort demain. Il y a donc un enjeu de survie pour l’entreprise.

Il y a ainsi une volonté très forte de la direction, mais également de nos actionnaires. Nous avons des fonds d’investissement qui nous accompagnent, dont BPI et Aquasourca, qui est un fonds d’investissement familial Lyonnais. Ils portent également une volonté très claire dans leurs investissements, d'accompagner des groupes qui ont une vocation RSE forte.

Dans le sens que allons donner dans notre métier et dans l’attractivité que nous allons également porter vis-à-vis de nos collaborateurs, de nos clients, de nos investisseurs, de notre écosystème au sens global, nous avons une responsabilité extrêmement forte d’anticiper toutes ces mutations.