16.01.23

Baromètre des PME et ETI 2022 de l’Entreprise DU FUTUR powered by implid !

Nous interrogeons chaque quadrimestre + de 1000 Présidents et Directeurs Généraux de PME & ETI, en partenariat avec l'Entreprise DU FUTUR, pour dégager les grandes tendances de leurs actions et orientations stratégiques autour de 5 enjeux clés de l’acronyme H.E.R.O.S.

H comme "Humain" : découvrez les résultats du 3ème quadrimestre 2022* !

  • 55% des PME et des ETI ont mis en place une cartographie des compétences pour pallier les problématiques de recrutement par la mobilité interne.
  • Les 3 enjeux RH des PME et ETI a fait appel au travail à temps partagé pour faire face aux problématiques de recrutement. 45% de ces entreprises n’y ont pas eu recours mais trouvent cette solution plutôt, voire très intéressante.

En 2023 vs 2022, les défis prioritaires des PME et ETI sur l'enjeu RH sont :

Résultats Baromètre 3eme Quadrimestre

 

*Enquête réalisée par l’Entreprise DU FUTUR et implid en décembre 2022, auprès de 1000 dirigeants de PME & ETI de tous secteurs d'activités.
Panel de 140 répondants composé de : 54% PME | 34% ETI | 6% de Grands Groupes | 6% TPE.
Typologie secteurs d'activités : Industrie : 48% | Services 26% | Conseil : 12% | Retail : 9% | Numérique : 5%

Découvrez le point de vue de Xavier du Crest, Président France de Handicap International. Il présente l'importance de l'Humain au sein de son organisation.

 

 

Xavier du Crest, Directeur France de Handicap International, partage avec nous ses priorités RH pour 2023. Il présente l'importance de l'Humain au sein de son organisation et comment la trajectoire et le parcours professionnel permettent de répondre à la quête de sens des collaborateurs.

Qui êtes-vous ? 

Je suis Xavier du Crest, Président France de Handicap International. Aujourd'hui chez Handicap International nous sommes, après 40 ans, 4700 dans le monde, présents dans plus de 60 pays, et nous avons un peu plus de 430 programmes.

Quelle est la mission d'Handicap International ?

Nous avons cinq domaines d'intervention :

  • Nous sommes urgentistes, c'est-à-dire qu'en cas de crise humanitaire, conflit armée, catastrophe naturelle, nous intervenons en 72 h dans les pays dans lesquels il y a ces crises. Nous intervenons aussi dans les crises pérennes, la Syrie, la RDC, le Liban…
  • Nous sommes aussi dans la prévention du handicap et des maladies handicapantes.
  • Nous travaillons également pour la réadaptation et la réparation : nous accompagnons les populations en situation de handicap avec de l’appareillage, mais aussi tout ce qui est utile pour retrouver leur dignité.
  • Nous oeuvrons aussi pour l'insertion : ce travail part de l'éducation, éducation inclusive, puis passe par la formation inclusive et le retour à l'emploi jusqu'à l'entrepreneuriat.
  • Nous sommes aussi dans le déminage, dans les pays post-guerre, où il reste des explosifs de guerre et des mines.

Ce sont nos grands domaines d'intervention. La stratégie est là pour nous amener à améliorer l'impact sur notre mission sociale principalement. L'enjeu étant la transformation de l'association, vers toujours plus d'expertise, d'impact.

En quoi l'Humain est-il particulièrement important au sein de votre organisation ?

Alors vous me posez la question de l'Humain. C'est très facile pour nous de répondre, puisque c'est le cœur de notre action.

Pour faire les métiers que nous faisons, il y a forcément un lien avec l'amour de l'humain. Donc l'Humain est non seulement notre mission, il est aussi au cœur du management tel que je le conçois.

Ces ressources humaines sont des richesses extrêmement importantes parce que, comme vous pouvez l'imaginer, en cas de crise humanitaire, nous intervenons en 72h. Et lorsque vous arrivez dans un contexte de crise, vous ne savez pas ce que vous allez trouver. Vous tombez là, devant des personnes qui n'attendent que vous, mais qui attendent tout de vous. 
Humainement, c'est très impliquant, c'est très fort. C'est une responsabilité immense, une responsabilité technique bien sûr, mais humaine aussi.

Quelle trajectoire proposez-vous à vos collaborateurs ?

L’organisation a fait de moi un expert de ce métier, que je ne connaissais pas.

Il y a des tas de gens qui arrivent d'horizons différents. Nous avons des plans de formation qui permettent bien sûr, de vous acculturer et de vous expertiser, dans les compétences que l'on exige. Mais en plus, il y a un parcours professionnel, qui est facilité avec des points réguliers, avec des analyses régulières des compétences et des volontés de chacun.

On est donc vraiment sur une trajectoire très intéressante pour toutes celles et ceux qui veulent donner du sens à leur métier. Donc oui, nous disons que nous sommes la partie émergée d'un iceberg solidaire.
Mais le sens, nous pouvons le trouver tous les jours et partout. Car la motivation vient bien sûr par "le pourquoi ?" "Quelle mission ?". La motivation est dans la mission et dans la progression que l'on propose.

Quelles sont vos priorités RH pour 2023 ?

L'un de nos priorités RH est bien entendu de maintenir le niveau d'expertise.

Nos bailleurs exigent de nous de plus en plus d'impact. Pour développer l'impact, il faut développer l'expertise. Mais, aller aujourd'hui embaucher des ingénieurs dans le monde, avec les salaires que nous pratiquons, c'est très compliqué.
Aujourd'hui, nous avons des tas de gens qui viennent de partout, nous avons même des financiers. Ils viennent pour la mission, ils viennent pour l'état d’esprit, ils viennent pour la formation, ils viennent pour l'expertise.

Et donc en RH, la dualité est complexe. C'est-à-dire emmener l'association vers plus d'expertise, sans en avoir forcément tous les moyens financiers, puisque nous gérons l'association afin que la majorité de l'argent aille sur le terrain.

Donc voilà, ce sont des des contextes compliqués, dans des stratégies complexes. Mais si c'était facile, tout le monde le ferait…

Prolongez l'expérience en découvrant…