25.01.21

Entre les confinements, la mise en place du télétravail, le retour progressif dans les locaux et désormais un couvre-feu généralisé dans toute la France, la crise sanitaire engendre un contexte d’incertitudes propice au questionnement et à une perte de motivation de la part des salariés. Selon notre indicateur, réalisé en partenariat avec l’Entreprise DU FUTUR auprès de 1000 dirigeants de PME et ETI, 2 entreprises sur 3 perçoivent une perte de motivation de la part de leurs collaborateurs. Pour les managers, cela représente donc un défi de taille : comment récréer de l’envie et maintenir l’engagement des collaborateurs ? Retrouvez dans cet article les 5 bonnes pratiques pour réengager vos équipes en temps de crise.

 

A la fin des années 1990, le psychologue Will Schutz a mis en valeur les liens pouvant exister entre l’estime de soi, la confiance des salariés dans leur organisation et la productivité de l’entreprise. Son étude a mis en évidence que la performance collective passe par une bonne estime de soi de chacun des membres de l’équipe.

Pour ce faire, il est essentiel de satisfaire trois besoins fondamentaux pour les collaborateurs :

  • Se sentir utile et important
  • Se sentir compétent et en position d’influence
  • Se sentir apprécié et travailler en confiance

Dans cet article, nous vous présentons comment, en pratique, satisfaire ces trois besoins fondamentaux pour réengager vos équipes en temps de crise.

1. Faire évoluer votre mode de management

Avec l’intensification du télétravail, les repères ont été bousculés. Les managers doivent donc revoir la façon de gérer leur équipe en apportant plus de proximité, de confiance et des modes participatifs qui favorisent la mobilisation des collaborateurs. Le management doit évoluer pour être plus axé sur les résultats et les moyens à donner aux salariés pour qu’ils les atteignent.

Notre conseil : penser à découper vos grands objectifs en petits objectifs court terme pour saluer les avancées régulièrement et nourrir le sentiment d’efficacité personnelle et collective.
Il est également important d’intégrer des points d’équipe plus fréquents mais plus courts (réunion flash de 20 minutes par exemple) pour maintenir le lien et la synchronisation au sein de l’équipe.

Ces points d’équipe permettront ainsi d’aborder la priorisation des sujets, l’avancée des projets, résultats, les difficultés rencontrées et la charge de travail. Vos collaborateurs se sentiront alors plus compétents, autonomes et ils développeront leur capacité d’initiative.

2. Montrer à vos équipes leur importance et leur utilité pour l’entreprise

Dans ce contexte de crise, les missions ont pu bouger, changer, évoluer. Quelles sont les priorités désormais du service ? Le rôle de l’équipe et de chacun est-il clair pour tout le monde ? Les collaborateurs perçoivent-ils le sens, la finalité des tâches qu’ils réalisent et ce à quoi ils contribuent de manière plus large ?

Pour que chaque collaborateur se sente utile et impliqué, vous devez veiller en tant que manager à prendre le temps d’expliciter la mission de l’équipe en lien avec la raison d’être de l’entreprise, pour illustrer de manière tangible le rôle et la valeur ajoutée de chacun. C’est aussi l’occasion de clarifier les priorités de l’équipe si celles-ci ont évolué.

3. Prévoir des points individuels avec les membres de votre équipe

Nous avons tous envie que notre singularité soit prise en compte dans un groupe. Pour que les collaborateurs se sentent entendus et considérés, nous vous invitons à faire des entretiens individuels et réguliers avec vos collaborateurs pour parler de la situation et de la manière dont ils vivent les événements.

En effet, les confinements et périodes de télétravail peuvent avoir créé un sentiment d’isolement vis-à-vis du reste de l’équipe et une forme de distanciation par rapport à l’entreprise.

Ces temps d’écoute sont donc l’occasion d’évoquer des points particuliers avec vos collaborateurs comme la conciliation de leur vie privée avec leur vie professionnelle, leurs besoins concernant l’aménagement des horaires, les éventuelles difficultés rencontrées, les questionnements au sujet de l’actualité de l’entreprise…

Ces échanges vous permettront de personnaliser votre management, tout en veillant à répondre aux enjeux de l’entreprise et ainsi garantir un bon engagement au travail.

4. Favoriser les retours d’expérience et valoriser les efforts

Le contexte actuel est mouvant et nécessite de s’adapter continuellement. Pour ce faire, nous vous conseillons de faire régulièrement des retours d’expérience à la fois sur les actions opérationnelles menées mais aussi sur les règles de fonctionnement de l’équipe : ce qu’il faut maintenir, réajuster, commencer ou arrêter. Au-delà de développer l’agilité des équipes, ces temps d’échanges permettent de rendre vos collaborateurs acteurs de leur qualité de vie au travail.

Pour vous, c’est également l’occasion de valoriser les efforts réalisés et ce même si les résultats n’ont pas été obtenus. La reconnaissance de leur travail et de leur investissement au sein de l’entreprise est essentielle pour garder la motivation de vos collaborateurs !

5. Faciliter les échanges formels et informels avec vos collaborateurs

En télétravail, l’équipe manque de moments conviviaux et de partages informels : les discussions le matin, les conversations autour de la machine à café, les échanges entre deux réunions, …

Pour maintenir le lien et l’esprit d’équipe malgré le travail à distance, vous pouvez recréer ces temps d’échanges en organisant par exemple un café virtuel 1 ou 2 fois par jour où chacun est libre de se connecter, ou encore initier des rituels tournant de type « la citation du jour » que chacun poste à tour de rôle.

Nos conseils : pour vos réunions d’équipe à distance, demandez aux collaborateurs d’allumer leur vidéo et veillez à donner la possibilité à chacun d’exprimer son avis en effectuant régulièrement un tour de table. Des outils comme Klaxoon sont également très efficaces pour des brainstormings à distance.

 

Le contexte actuel n’a pas fini de challenger les pratiques managériales des entreprises. Plus que jamais, le manager doit faire preuve de transparence, disponibilité et de capacités d’écoute et d’équité pour bien manager son équipe à distance. Et si le manger est un maillon essentiel de l’engagement des collaborateurs, il faut qu’il s’affranchisse des certaines injonctions : il n’est pas un super-héros ! Alors il est aussi important qu’il sache prendre soin de lui pour pouvoir prendre soin de son équipe

Texte

Une question ? Besoin d’aide pour vous accompagner dans ces démarches ?
N’hésitez pas à nous contacter